Vian à tous vents / Spectacle théâtral et musical

Boris Vian, auteur prolifique, mort à 39 ans, a écrit plus de six cents chansons. Dans ces micro histoires de trois minutes, on retrouve tous les visages de l’auteur : le jazzman, le Pataphysicien, le poète, le romancier, l’ingénieur, le mathématicien, le critique, l’amoureux, le pacifiste…Cette création autour de l’œuvre de Boris Van, rendra compte de cette diversité : de La Complainte des Arts Ménagers jusqu’à Ne Vous Mariez Pas les Filles, de La Java des Bombes Atomiques à Je bois, d’A tous les enfants à Je voudrais pas crever, de Fais-moi Mal Johnny à On n’est pas là pour se faire engueuler, de Je suis snob au Déserteur,… Dans une alternance de poèmes, de  textes, de mélodies  et de chansons, le

Impertinence, humour, jeux de langages, sens de la dérision et du pastiche, tels sont les thèmes emblématiques de ce spectacle consacré à cet immense artiste.

spectacle met en lumière un Boris Vian, à la fois sérieux et trivial, lunaire et grave mais surtout infiniment libre. Les artistes de la Caravane des Poètes Marie Poumarat et Pauline Maharaux ainsi que les chanteurs et musiciens Mehdi Bourayou, (ou en alternance Lauri Lupi) et Julie Autissier emmènent les spectateurs dans un univers étonnant, facétieux, proche par certains aspects du surréalisme. Cette création se veut aussi le reflet de l’humeur d’une époque, de cette nostalgie des années 1950 à Saint-Germain-des-Prés. Elle donne à entendre l’urgence de dire l’amour ou de faire la grimace au destin.

Dans notre époque chahutée, envahie d’interdits et sous contrôle, ce spectacle se revendique comme une bouffée de liberté. Danser la java sur des bombes atomiques, faire une parade nuptiale en tourniquette, … toutes les fantaisies sont possibles. Ce spectacle joyeux et fantasque est mis en scène par Pauline Maharaux.

NOTA BENE : En 2020, nous fêtons le centenaire de la naissance de Boris Vian, pensez, vous aussi, à le célébrer avec « Vian à tous vents »

©caravanedespoètes2017

  • Facebook Social Icon
Caravane_dernière_2018.jpg